24/08/2005

JES-Competition

CIRCUIT

JES-Competition

Preview Euphony 24 Heures de Zolder

 

Nous voici à la veille de la 22e édition des 24 Heures de Zolder. Comme de coutume, la course devra beaucoup aux nombreuses petites structures qui s'efforcent, avec des moyens réduits mais un engagement décuplé, de réaliser de bons résultats. JES-Competition est une de ces écuries. L'an dernier, le team de Pascal Nelissen Grade et de John Van den Branden avait fait des débuts remarqués avec une 11e place à l'issue du double tour d'horloge. Cette année, la même Porsche 996 Supercup a l'ambition de se hisser dans le top 10.

 

"En effet", reconnaît l'avocat Pascal Nelissen Grade. "J'ai rejoint le team de John Van den Branden il y a deux ans et depuis, nous avons fait pas mal de chemin ensemble. De mon côté, j'ai accumulé les kilomètres en compétition. Mes débuts remontent aux années 90, sur une... VW Polo de Marc Van Hoof. En 1997, j'ai piloté une voiture de course pour la première fois de ma vie, aux 10 Heures de Zolder. Je suis resté mordu !! Ensemble, nous avons remporté en 1998 les 24 Heures Fun Cup à Spa, à l'époque encore disputées sur un double tour d'horloge et ouvertes à d'autres modèles VW et Audi. J'ai couru plusieurs courses d'endurance depuis lors, mais l'un des points d'orgue de ma carrière sportive reste quand même la 12e place au général aux 24 Heures de Spa en 2003. Sur une Porsche de RTM, avec Steve Van Bellingen et Nicolas de Gastines, nous avons en outre terminé au troisième rang en GT nationale."

 

"C'est en effet en 2003 que Pascal a fait ses débuts dans notre écurie JES-Competition", enchaîne John Van den Branden. L'homme d'affaires de Haacht - imprimeur et entrepreneur... en pompes funèbres ! - est un habitué des circuits nationaux depuis une bonne quinzaine d'années. "Je suis très attaché à ma propre structure, une vraie bande d'amis, et nous y avons accueilli Pascal. C'est un vrai fana de Porsche. Début 2004, nous avons acheté ensemble la Porsche 996 GT3 Supercup qui appartenait à Ooms. Malgré un grave accident plus tôt dans l'année, nous avons terminé les 24 Heures de Zolder en 11e position et avons bien l'ambition de réitérer cet exploit cette année. Durant la trêve hivernale, la voiture a bénéficié d'une solide cure de jouvence dans les ateliers de Luc Goris, avec notamment une révision de la boîte de vitesse et de la suspension. Le moteur a aussi été examiné après les 12 Heures de Spa, où nous avons brillé par notre sixième place au général !"

 

"Mais il s'agit toujours du moteur initial de 1999", reprend Pascal. “Never change a winning team, prétend le dicton. C'est pourquoi nous avons de nouveau fait confiance à Dries Heyman et Marc Van Hoof comme équipiers. Nous savons que la concurrence ne nous fera pas de cadeaux, mais nous voulons à nouveau de bons résultats. Personnellement, la pluie me ferait plaisir. Et jusqu'à présent, tout porte à croire qu'elle sera de la partie... Sous la pluie, notre Porsche numéro 59 peut devenir une arme redoutable, surtout que nous optons pour des Michelin".

"Enfin, je souhaite profiter de l'occasion pour remercier tous les membres du team, en particulier pour leur travail impeccable, la disponibilité et le dévouement dont ils font preuve depuis des années."

(Comm.)


10:16 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.