29/08/2005

Greg Franchi au pied du podium !

CIRCUIT

F3 Euro Series 2005 / 8. Zandvoort

Greg Franchi au pied du podium !

 

   Après une première partie de saison difficile, notamment marquée par la domination des moteurs Mercedes face aux blocs Opel qui équipent notamment sa monoplace du Prema Powerteam, Greg Franchi a confirmé un spectaculaire redressement de situation sur le littoral hollandais de Zandvoort…

 

   Dès les premiers essais, les événements tournaient favorablement pour les différents pilotes Prema, Franchi clôturant l'exercice libre au 8ème rang, à 8 dixièmes de seconde à peine du chrono de référence. Si les monoplaces à l'étoile retrouvaient leur superbe en qualifications, le jeune Liégeois s'en tirait à deux reprises avec les honneurs, et deux 10èmes places. "Même si les Mercedes sont toujours devant, on prouve qu'à Zandvoort, où l'équipe a déjà disputé les Masters F3 plus tôt dans la saison, on peut être dans le coup. Lors du deuxième exercice contre le chrono, j'aurais pu faire mieux encore, mais l'apparition d'un drapeau rouge m'a gêné dans mon élan. Cela dit, entamer les deux courses depuis le top 10, c'est plutôt une bonne affaire…"

 

   Un vent favorable qui a continué de souffler samedi après-midi, au moment de la première des deux manches Euroseries F3 de Zandvoort. Dès le départ, des gros bras comme Lewis Hamilton et Adrian Sutil s'accrochaient, tandis que derrière Franchi, un carambolage éliminait plusieurs concurrents. Le drapeau rouge était logiquement brandi, et une nouvelle procédure de départ entamée…

 

   Lors du restart, Franchi prenait un envol de qualité, pour se loger directement sous l'échappement des pilotes le précédant. Classé 6ème, il prenait la mesure de Giedo Van der Garde de manière spectaculaire, prouvant que sa Dallara était dans un grand jour. Quelques instants plus tard, c'est Hannes Neuhauser qui faisait les frais de l'attaque de Greg, qui ravissait la 4ème position à l'Allemand. Un rang que Franchi parvenait à conserver jusqu'au bout, au point de terminer dans le sillage de son propre équipier Franck Perera… "Que dire, sinon que cette fois, tout a parfaitement fonctionné", commente Greg. "La voiture marchait à merveille, et la chance était au rendez-vous. Ce qui me permet de marquer d'un coup 5 points au championnat, et de bien remonter dans la hiérarchie. En repartant depuis cette même 10ème place demain dimanche, j'ai l'intention de marquer de nouveaux points…"

 

   Chose promise, chose due. Après un nouveau départ réussi, Greg Franchi prenait la mesure du Britannique James Rossiter, avant de bénéficier des incidents de course impliquant Adrian Sutil et Lucas Di Grassi. Auteur d'une prestation régulière, le jeune Belge de l'équipe Prema franchissait le drapeau à damier au 7ème rang, une fois encore logé sous l'aileron de son équipier Franck Perera… "Je suis très satisfait, car de la 3ème à la 7ème place, les pilotes se tenaient dans un mouchoir de poche. Ce qui signifie que j'étais dans le rythme des meilleurs, et il était hors de question de tenter tout et n'importe quoi pour prendre l'avantage sur Franck." Un bonheur n'arrivant jamais seul, Franchi apprenait après la course le déclassement de l'Allemand Sebastian Vettel, 2ème de la manche, ce qui signifiait que le Liégeois prenait au bout du compte les points de la 6ème place ! "C'est un peu la cerise sur le gâteau de Zandvoort. Avec ces deux résultats dans le top 6, je remonte à la 14ème place du championnat, avec le même nombre de points que Abreu et Guerrieri. Voilà qui est de bon augure pour la suite, et notamment l'épreuve du Lausitzring, à la mi-septembre…"

 

   On peut donc parler d'une saison qui a enfin adopté un bon rythme de croisière pour Greg Franchi. Avec pourquoi pas l'espoir d'un podium pour clôturer le tout… (Comm.)


15:50 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.