29/08/2005

SRT Gagne !

CIRCUIT

Euphony 24 Heures de Zolder:

SRT Gagne !

 

La première victoire au général d'une Corvette dans une manche de 24 heures sur le sol européen, c'est le résultat que vient de réaliser SRT aux Euphony 24 Heures de Zolder. Le team officiel l'avait déjà fait auparavant à Daytona, voilà que les 24 Heures de Zolder viennent compléter le palmarès de la marque américaine. Mais c'est aussi la consécration pour le team bâti autour de Patrick Selleslagh, qui brigue dorénavant le titre en Belcar.

 

Les Euphony 24 Heures de Zolder sont la manche la plus importante du championnat Mediagroup Van Dyck Belcar mais aussi une joute hautement stratégique, à cause des classements virtuels. Les points ne sont pas uniquement attribués à l'issue du double tour d'horloge, mais également après 6 et 12 heures. Au terme du quart puis de la moitié de la course, les écuries en lice peuvent donc remporter chaque fois la moitié des unités d'une manche ordinaire. Ce qui exige de leur part une stratégie très élaborée.

"En effet", reconnaît Marc Goossens." Et nous en avons pleinement tiré parti, puisqu'à 23 heures, soit exactement 6 heures de course, nous étions déjà en tête. Grâce à une stratégie de ravitaillement parfaite et des Michelins excellents, nous avions au moins un tour d'avance sur nos principaux rivaux."

Malheureusement, un incident de course mit un terme, temporaire, à la belle parade de la Corvette. C'est Jan Heylen qui l'explique :" Je passai le premier gauche quand soudain, la voiture déboîta vers la droite. Mon premier réflexe fut de croire en une crevaison, mais il apparut plus tard qu'il s'agissait d'un contact avec un autre participant. Dommage, car nous avons perdu 17 tours dans l'aventure. Sans cet incident, le reste de la course aurait été bien plus facile. Mais d'un autre côté, cela nous a permis de montrer ce dont nous étions capables en nocturne."

 

"Ce que nos gars viennent de faire est incroyable", déclara Patrick Selleslagh sur le coup de 9 heures. "Marc Goossens a ramené la voiture dans le top 5, nous permettant, à cinq heures du mat', de décrocher quelques points supplémentaires. En reprenant le volant, Jan Heylen, puis David Hart, ont poursuivi sur l'élan de "notre" Marc pour prendre la tête des opérations. Il s'agit maintenant de continuer la lutte, car la concurrence est toujours là, en particulier la Porsche de Jos Menten, un redoutable concurrent qui nous a d'ailleurs damé le pion à spa. Elle consomme moins que notre Corvette, il faudra donc faire la différence sur piste. Une tâche à laquelle Guy Verheyen a également pas mal contribué"

 

Les dernières heures de course furent palpitantes. La Porsche de PSI et la Corvette Ambi Pur jouèrent au chat et à la souris, avec des écarts minimes. L'abandon de ce dernier rival ouvrit, enfin, les portes d'une première consécration aux 24 Heures de Zolder. Une fois le verdict tombé,

 

 

Patrick Selleslagh pouvait enfin respirer : " Je ne peux que remercier tous ceux qui ont contribué à cet exploit... Et profiter de l'instant présent !"

(Comm.)


15:31 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.