01/09/2005

Button prêt à renouveler son podium de 2004 à Monza

CIRCUIT

Button prêt à renouveler son podium de 2004 à Monza

L'année dernière, Jenson Button et Takuma Sato ont été seulement battus par les deux puissantes Ferrari en Italie, Jenson terminant troisième et Taku dans ses roues en quatrième position.

 

Ces résultats représentent des étapes significatives dans la quête finalement récompensée de B.A.R Honda pour la deuxième place du Championnat des constructeurs 2004.

"Nous avons réalisé une très bonne course à Monza l'année dernière", se souvient Jenson. "Après avoir terminé sur le podium, j'attends avec impatience de courir ici cette semaine après nos bonnes prestations en Turquie. Les spectateurs sont passionnés par ce sport et l'atmosphère est toujours formidable pendant les week-ends de course. Nous avons enregistré un week-end positif en Turquie, et je suis sûr que nous pouvons améliorer notre rythme pour être compétitifs à Monza."

Situé dans un parc royal arboré, le circuit de 5,793 km Autodromo Nazionale Monza respire la tradition du sport automobile et reste l'un des circuits les plus difficiles au monde. Bénéficiant d'un caractère et d'une ambiance uniques, Monza est la plus ancienne piste de Formule 1 et, bien que son tracé ait été modifié pour des raisons de sécurité, elle reste la plus rapide.

Caractérisé par de longues lignes droites négociées à grande vitesse, parsemé de chicanes serrées et se terminant par la célèbre courbe rapide "Parabolica", ce circuit à surface lisse exige force d'appui faible. En raison de la vitesse sur le circuit, les monoplaces doivent être réglées avec une force d'appui la plus faible possible sans provoquer de problèmes de stabilité au freinage. Elles doivent également "survoler" les courbes de Monza de manière efficace et rester équilibrées sans trop de sous-virage à haute vitesse. En outre, une bonne traction est capitale pour bien sortir des chicanes redessinées Rettifilo et Roggia, et le système de freinage doit être optimisé pour supporter les températures extrêmement élevées produites lorsque les pilotes ralentissent à partir de vitesses de pointe d'environ 370 km/h pour négocier ces sections lentes.

"Monza est un circuit très particulier et de loin le plus rapide du calendrier de F1", explique Takuma. "Le week-end du Grand Prix d'Italie est traditionnellement le théâtre de courses passionnantes et nous espérons ne pas déroger à la règle. Nous avons effectué des tests encourageants la semaine dernière pendant deux jours à Monza et nous attendons avec impatience de disputer la course ce week-end.


07:13 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.