02/09/2005

« les manufacturiers doivent opter pour un compromis »

CIRCUIT

Monza - Pierre Dupasquier :

« les manufacturiers doivent opter pour un compromis »

"Monza se caractérise par des vitesses très élevées et des courbes délicates à haute vitesse. Ce qui entraîne des contraintes très élevées sur les pneus arrière. Comme sur l'ensemble des circuits que nous rencontrons, les manufacturiers doivent opter pour un compromis. En dépit des charges imposées par les virages ultra-rapides, tels que Biassono et la Parabolique, l'usure des pneus n'est pas excessive sur cette piste. En revanche, ce manque d'usure combiné aux hautes vitesses atteintes grâce aux longues lignes droites, génère des températures de pneus élevées. Par conséquent, sur ce tracé peu pénalisant dans les parties sinueuses mais sollicitant dans les lignes droites à haute vitesse, nous sommes obligés d'utiliser une gomme particulière. De plus, à Monza, les pilotes freinent plus tôt que sur les autres tracés de la saison, en raison des appuis relativement faibles, ils ont donc besoin d'une adhérence constante."


12:31 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.