05/09/2005

Alonso et Fisico sur le podium

CIRCUIT

F1 - Monza - Renault

Alonso et Fisico sur le podium

 

Excellente course pour les deux coéquipiers du Renault F1 Team, qui s’intercalent entre les McLaren de Montoya, vainqueur, et Raikkonen, quatrième.

 

Après une course folle et disputée jusque dans les derniers tours, le Renault F1 Team place ses deux pilotes sur le podium à Monza : Fernando Alonso décroche la deuxième place et Giancarlo Fisichella la troisième.

 

Au départ, Juan Pablo Montoya (McLaren) parvient à conserver l’avantage de sa pole position alors que Fernando se glisse dans son sillage. Button (BAR) s’accroche à la troisième position. Giancarlo, lui, parvient à passer le premier virage sans encombre. Kimi Raikkonen, qui bute sur Jacques Villeneuve, reste 11ème et ne parvient pas à passer. Il sat alors qu’il ne pourra pas jouer la victoire : les deux hommes de tête s’envolent. Ils sont une seconde au tour plus rapides que leurs adversaires. 

 

Lorsque, dans le 15ème tour, Jacques Villeneuve ravitaille, il laisse le champ libre à Raikkonen, qui hausse le ton. Les deux Ferrari s’arrêtent également et permettent à Giancarlo de gagner quelques positions : il est 6ème. Trois tours plus tard, les deux BAR ravitaillent à leur tour : la Renault grimpe encore dans le classement. Aux 19ème et 20ème tours, les deux R25 passent au stand. Raikkonen, lui, est alors 7ème. Il multiplie les meilleurs tours en course et s’arrête dans le 25ème tour. 

 

Lorsque le Finlandais reprend la piste après avoir injecté beaucoup d’essence, Montoya mène devant Fernando, Fisico et Trulli, et Raikkonen. Ce dernier connaît alors un problème de pneumatique arrière gauche et doit repasser à son stand : il sort derrière Villeneuve. Alors que l’écart qui sépare les deux premiers est de 9 secondes, Fernando effectue son deuxième arrêt au 40ème tour. Giancarlo, troisième, l’imite un tour plus tard.

 

Raikkonen, qui part à la faute dans le tour 45, parvient à remonter en 4ème position alors que le pneu arrière gauche de Montoya semble lui aussi à la limite. Le Colombien ralentit et Fernando gagne du terrain. Jusque dans les derniers mètres, chacun retient sou souffle. Montoya parviendra cependant à enlever la victoire, juste devant les deux pilotes Renault. Raikkonen termine 4ème.

 

Au championnat du monde des constructeurs, Renault cède un point à McLaren. Côté pilotes, Fernando Alonso accroît son avance : celle-ci passe de 24 points avant le Grand Prix d’Italie à 27 points ce soir. Michael Schumacher, 10ème, perd quant à lui toute possibilité mathématique de jouer la couronne mondiale cette année.


06:04 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.